CERVOGIRE de Daniel Bertolino

LOOPING N°79 Février Mars 2003


Pendant la dernière guerre mondiale, les Allemands remorquaient des autogires captifs FOCKE ACHGELIS Fa330 (et repliables pour passer par le trou d’homme!) derrière leurs sous-marins à des fins d’observation.
Daniel Bertolino reprend le principe pour une utilisation beaucoup plus pacifique : Son CERVOGIRE est utilisé à la façon d’un cerf-volant pour effectuer de la photo aérienne.
Plusieurs modèles ont été expérimentés dont un à cinq pales et un autre à rotors engrènants inspiré du "synchrogyre" de Georges Chaulet.
Publicités
Cet article a été publié dans GYROPRESSE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour CERVOGIRE de Daniel Bertolino

  1. Bertolino dit :

    Bonjour ,
    je suis plutot dans la construction et l utilisation de cerfs volants cellulaires mais je reprends mes recherches sur les cerfs volants autogires , un avec rotor rigide et aile rotative , l autre a rotor a charnières , ca va m occuper un bon moment 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s