Au revoir Georges CHAULET

Billet N°125  Le 26 Octobre 2012

Jojo et JC à Guyancourt en 1980

Chers amis amateurs d’autogires,

C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le décès de Georges Chaulet le 13 Octobre 2012 à l’âge de 81 ans.

Les amateurs d’engins bizarres en général et d’autogires en particulier appréciaient beaucoup ses connaissances dans ces domaines ; connaissances qu’il n’hésitait pas à partager avec les nombreux modélistes qui sollicitaient ses conseils.

Au fil des années, grâce à des recherches personnelles et à ses nombreux correspondants étrangers, il avait accumulé une importante, sinon unique documentation relative à l’histoire et à la technique des autogires. Ces derniers temps, peut-être un signe prémonitoire, il m’avait légué une grande partie de ce précieux patrimoine.

L’oeuvre modéliste de Georges est considérable : Conception de plus de 250 modèles d’autogires de toutes disciplines ( Vol libre, captif, radiocommandé ), aéroglisseurs, hélicoptères, projets d’autogires grandeur etc… Nombre d’entre eux furent publiés dans les revues spécialisées dès 1957 avec le Gyrocop entre autres ; modèle à moteur propulsif en avance sur son temps. Doté d’une imagination débordante, il avait testé toutes le configurations possibles de ces voilures tournantes : Classiques, propulsifs, canards, mono-rotors, bi-rotors ( Superposés, latéraux, en tandem, engrénants etc… ). Le fait le plus marquant fut le premier « Synchrogyre » en 1978 ; un des rares modèles radiocommandés capable d’effectuer de véritables vols à l’époque.

Le Gyrocop autogire de vol libre en 1957.

Le côté moins connu était l’écrivain de contes pour enfants : De belles histoires sans violence dont la célèbre série « Fantômette » également adaptée à la télévision et au cinéma , la bande dessinée « Les quatre As », l’adaptation du dessin animé « Inspecteur Gadget » etc… Lorsqu’on le questionnait sur sa profession, il rétorquait invariablement : « Imagineur ».

Georges en compagnie de son personnage préféré : Fantômette

Georges était un  ami personnel avec qui je correspondais depuis 37 ans. J’avais fait sa connaissance à Guyancourt en 1975 à l’occasion de la première réunion d’autogires RC en France et depuis nous n’avions cessé de partager nos travaux et nos expériences.

Toutes les personnes qui ont eu le privilège de le connaître ont pu apprécier sa grande gentillesse, sa disponibilité et son sens de l’humour ; ils conserveront le
souvenir d’un grand Monsieur et surtout de leur Ami JOJO comme il aimait à se surnommer. Sa disparition est une grande perte pour le monde de l’aéromodélisme et de l’édition.

J Cousin.

Le Gyrostat ; le dernier modèle de Georges Chaulet.

Le 53° et dernier épisode de Fantômette publié en 2011

Ce dernier volume de la « Bibliothèque rose » dresse également l’inventaire des oeuvres de Georges Chaulet.

Advertisements
Cet article a été publié dans GYRONAUTES, GYRONOUVELLES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Au revoir Georges CHAULET

  1. Daniel dit :

    C était une personne exceptionnelle , joyeuse , simple et généreuse dans le partage de son savoir sur le monde des petits autogires .Il manquera a tout ceux qui l ont connu ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s