Conversion Auto-G en Auto-G2

Billet N° 134
Octobre 2013

Mon auto-G n’avait pas encore été testé que la nouvelle version équipée d’un prélanceur était proposé ! Le kit de conversion étant disponible, aussitôt commandé, aussitôt installé.

DSCI8730 xgarecL’ensemble comprend :

– Un variateur équipé d’une prise à brancher sur la prise d’équilibrage de la batterie.
– Un moto-réducteur format 180.
– Un flexible.
– Un moyeu avec embout de raccordement au flexible.
– Deux flasques avec leur visserie.
– Une notice.

Notice Auto-G2 xga

Le moto-réducteur est à double étage et la roue libre est intégrée sur l’axe de sortie.

DSCI8732 xgaLa première opération consiste à installer le réducteur à l’intérieur du pylône. Toutefois, celui-ci est équipé de deux tourillons pour autoriser son libre débattement et il est impossible de le passer entre les flancs en contre-plaqué !

DSCI8743 xgaLa solution est simple : Il suffit de couper les tourillons au ras du boitier et de prévoir des avants trous de 1,5 mm. Le pylone est percé à 2,5 mm au lieu de 5,2 mm comme préconisé dans la notice. Des vis de servo de 2,2 mm (non serrées à fond) remplaceront les tourillons.

DSCI8751 xgaOn en profite pour fiabiliser la fixation des servos dont la vis inférieure tombe dans le vide ! et donner un coup de peinture pour le look…

DSCI8764 xgaL’auto-G2 étant destiné à décoller du sol et non plus à être lancé ; une roulette directrice est réalisée avec une chute de CTP 10/10, un tube alu 1,1 x 2 mm, un voile de carbone et de la corde à piano de 1 mm. Le guignol est reliée à la commande de direction via une gaine thermo-rétractable.

DSCI8755 xgaAinsi équipé, le rotor atteint 950 tours/minute et le décollage s’effectue en quelques mètres en toute sécurité. Avec un vent soutenu, j’ai pu faire décoller l’Auto-G2 en marche arrière !

Attention ! Le moteur n’est pas antiparasité, le variateur bas de gamme sort du 3,7 volts (impossible de le remplacer par un modèle courant qui risquerait de griller le moteur) et l’alimentation via la prise d’équilibrage n’est pas fiable. Il y aura donc intérêt à installer des condensateurs sur le moteur et souder directement les fils d’alimentation au niveau des prises du contrôleur. Cette adaptation n’est pas compatible avec le 41 mHz et il est prudent de passer en 2,4 GHz.

Au faible prix où cette mise à niveau est proposée ; il serait vraiment dommage de se priver d’un prélanceur qui permet de décoller l’Auto-G2 comme les grands.

Advertisements
Cet article a été publié dans GYROKITS (Actuels). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s