Autogires à la découpe.

Billet N°141 

Patrice qui réside dans le Nord (en réalité à deux kilomètres de chez moi) est un passionné de  D.A.O. et C.A.O.  Etant donné qu’il dispose d’une fraiseuse C.N.C , il était logique qu’il se lance dans la conception d’autogires personnels C.QF.D….

photo 01 xga

Voici les premiers éléments d’un fuselage d’autogire propulsif réalisés en contreplaqué léger de 4 mm d’épaisseur.

photo 05 ret rec xga

Le fuselage prend forme avec la pose du train principal et de la roulette directrice, tout cela en moins d’une journée !

DSCI9068 xga DSCI9069 xga

Le modèle est presque terminé, assemblage provisoire ; les empennages seront ensuite ajourés et l’ensemble sera entoilé.

photo 13

Voici une variante équipée de ses pales et d’un nouvel empennage. La C.N.C. permet de multiplier les différentes solutions.

photo 18

Entre temps, son « AUTO G2 » ayant subi quelques dommages, Patrice lui a concocté un nouveau fuselage plus léger, plus logeable et plus robuste. La partie avant a été allongée pour faciliter le centrage.

photo 17

Aussitôt suivi d’un modèle personnel dont la poutre est réalisée avec un tube carré en aluminium acquis en grande surface. Autrement dit, tous ces modèles ont un coût très faible et permettent de tester différentes versions sans se ruiner.
Un autre modèle plus grand est en projet…

 

Advertisements
Cet article a été publié dans GYRONAUTES, GYRONOUVELLES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s