JOJO Dreams 2-4

Billet N° 143

Deuxième partie : Les modes de propulsion :

Par la multitude de ses prototypes modèles réduits, Georges CHAULET avait testé pratiquement tous les modes de propulsion : Caoutchouc, traction par câble, moteurs deux et quatre temps, moteurs électriques ; à l’exception du réacteur qu’il avait prévu toutefois pour des autogires grandeur réelle.

JJD 18 xgaret

Dans ce projet, le réacteur ; étant donné son faible diamètre peut être placé au plus près du plan rotor. La veine d’air ne rencontre aucun obstacle et les couples parasites sont fortement atténués. Cet autogire aux formes fluides étai censé atteindre des vitesses élevées. Il n’a pas fait l’objet d’essais en modèle réduit.

JDD 221 xgaretVoici une variante en biréacteur, biplace en tandem.

N°168 Projet bimoteur 2000 b vgaLe modèle réduit se contente de deux moteurs électriques tournant en sens inverse (suppression du couple de renversement).

N°168 Eolienne 568x359


JJD 11 xgaret
L’hélice carénée améliore le rendement de la propulsion, à la grande satisfaction de son pilote. Dérive et profondeur sont dans l’axe du souffle.
Synchrogyre N°2 917x697

Sur ce modèle, le carénage est obtenu à partir d’un seau en plastique recoupé.

Jojo vgaVariante pour un parkflyer électrique.

JJD 16 xgaretPour terminer, une improbable propulsion caudale, transmission par arbre et moteur ventilé : redoutable efficacité de la gouverne de direction.

Croquis et photos de Georges CHAULET.

Advertisements
Cet article a été publié dans GYROTECHNIQUE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s