Pascal a « encore » bien travaillé !

Billet N° 153

Dans le billet N° 113, je vous avais présenté les modèles de Pascal DEMORT en juillet 2011:
https://jeancousin4923.wordpress.com/2011/07/21/pascal-a-bien-travaille/
Il a depuis renouvelé complètement son escadrille et possède actuellement six modèles en état de vol :

SAM_0536a xga

« Lucky luke » Rouge et blanc est de type « pusher » avec empennage cruciforme situé dans le souffle de l’hélice, la figurine a été sculptée par Pascal.
– Rotor tripale diamètre 1600 mm, commandé en roulis et tangage.
– Moteur électrique 1000 W alimenté par une batterie 5 S.

SAM_0537a xga

« Professeur Tournesol » Jaune et vert est quant à lui doté d’un empennage classique avec oreilles. Ce modèle est capable de vol acrobatique.
– Rotor tripale diamètre 1600 mm, commandé en roulis et tangage.
– Moteur thermique de 7,5 cm3 ; ce qui peut paraître faible pour un autogire de cette taille et confirme donc le bon rendement du rotor.

SAM_0538a xga

Tintin et Milou prennent place dans cet autogire à cabine rouge et jaune. Il s’agit de la transformation d’un ancien « Synchrogyre ».
– Rotor tripale diamètre 1800 mm contrôlé en roulis et tangage.
– Moteur thermique 12 cm3.

SAM_0540a xga

Les « Dupont Dupont » caracolent dans cet original appareil rouge et blanc dont le moteur tractif est situé au milieu du pylone afin de diminuer le couple cabreur. Le rotor quadripale génère une portance énorme (voir les tests en soufflerie du billet N° 139 du 21/12/2013) :
https://jeancousin4923.wordpress.com/2013/12/21/essais-en-soufflerie-de-rotors-dautogires-rc/
– Diamètre rotor 1750 mm.
– Moteur thermique de 10 cm3.

SAM_0541a xga

« Abeille » : Clin d’oeil et hommage à notre ami Georges CHAULET, disparu en 2012 ; il avait baptisé et décoré quelques uns de ses prototypes de cette façon. Il s’agit cette fois d’un autogire classique, c’est à dire moteur tractif et empennage cruciforme. Ce modèle est imposant avec un fuselage de presque 1800 mm de longueur dont la portance du rotor est supérieure de 20 à 30% par rapport à un rotor tripale de diamètre identique.
– Rotor quadripale diamètre 1600 mm.
– Moteur thermique de 9 cm3.

SAM_0543a xga

« Gyrobil » avec Tintin aux commandes ; une conception qui a fait ses preuves :
– Moteur électrique pour la simplicité de mise en oeuvre (surtout en propulsif).
– Moteur propulsif, moins exposé et situé au niveau du CDG (moins de couples parasites).
– Empennage cruciforme dans de le souffle de l’hélice  (moins de couple de renversement).
– Rotor tripale : meilleur compromis.
– Pales en lamellé bois dur/balsa fibrées : Bonne répartition des masses, réalisation facile.
– Attaches de pales sur lame flexible en acier : Simplicité, solidité.
– Contrôle intégral : Simplicité, efficacité, mais servos robustes obligatoires.
– Fuselage minimaliste : Permet d’avancer la batterie et les équipements pour le centrage.
– Train tricycle à large voie pour la faciliter le taxiage et éviter la mise en pylône.
Caractéristiques :
– Rotor tripale diamètre 1800 mm, contrôlé en roulis et tangage.
– Moteur électrique 2000 W, batterie 6 S.

SAM_0544a xga

Les autogires de Pascal volent régulièrement sur le terrain de son club à CATTENOY dans l’OISE.
Il n’existe malheureusement aucun plan de ces intéressants modèles car Pascal travaille au « feeling » ; c’est à dire « au pif », personnage que l’on souhaiterait voir apparaître dans une prochaine réalisation ! et ceci n’est pas un gadget…

 

Advertisements
Cet article, publié dans GYRONAUTES, Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s