Archives de catégorie : GYROTECHNIQUE

Trigo-Togire 2-2

Billet N° 159 Utilisation de la table des tangentes pour le calage des pales. Si nous prenons l’exemple concret de l’autogire AUTO-G2 : Sinus   =  ( 3 – 2,1 ) / 14 = 0,9 / 14 = 0,064 Soit … Lire la suite

Publié dans GYROTECHNIQUE | Laisser un commentaire

Trigo-Togire 1-2

Billet N° 158 Utilisation de la table des sinus pour le calage du plan rotor : La trigonométrie, cauchemar des potaches est pourtant bien utile pour résoudre simplement le calcul des angles de toutes sortes. Exemple : Vérification des angles … Lire la suite

Publié dans GYROTECHNIQUE, Non classé | Laisser un commentaire

JOJO Dreams 2-4

Billet N° 143 Deuxième partie : Les modes de propulsion : Par la multitude de ses prototypes modèles réduits, Georges CHAULET avait testé pratiquement tous les modes de propulsion : Caoutchouc, traction par câble, moteurs deux et quatre temps, moteurs … Lire la suite

Publié dans GYROTECHNIQUE | Laisser un commentaire

JOJO Dreams 1-4

Billet N° 142 1° Partie : Les projets birotors. En novembre 2012, disparaissait Georges CHAULET. Malgré la construction de plus de 220 modèles d’autogires de tous types, il n’a pas eu le temps d’assouvir son rêve : Voir ses conceptions réalisées … Lire la suite

Publié dans GYROTECHNIQUE | 1 commentaire

Essais en soufflerie de rotors d’autogires RC

Billet N° 139 En 2010, Lester W. GARBER et William S. FRIEDLANDER se sont attaqués à un travail de longue haleine : Ils ont effectué plus de 490 tests de rotors d’autogires R/C à la soufflerie de l’université du Minnesota.  … Lire la suite

Publié dans GYROBIBLIO, GYROTECHNIQUE | 4 commentaires

Un prélanceur à la portée de tous…

Billet N° 137 Nul ne remettra en question les avantages du prélanceur de rotor appliqué aux autogires ; notamment pour les bipales et les grands modèles. Les utilisateurs de l’ »Auto-G2″ ou du « Gyro-One » ont pu apprécier la fiabilité du décollage … Lire la suite

Publié dans GYROTECHNIQUE | 1 commentaire

Y a-t’il un gyro dans le giro ?

Billet N° 127 C’est bien connu : Le gros souci de l’autogire est la stabilité en roulis et il n’est pas rare que le premier vol d’un prototype se termine mal avec salade de pales à la clef ; surtout lorsqu’on … Lire la suite

Publié dans GYROTECHNIQUE | Laisser un commentaire